Accéder au contenu principal

Association Hélix


Hélix est une association à but non-lucratif consacrée au développement du contact-improvisation et de la danse contemporaine ainsi qu’à la recherche autour de pratiques affiliées (somatiques, artistiques, pensées du corps et de l'espace...).

notre philosophie

L’association Hélix est née du désir de s’inscrire dans la dynamique lyonnaise du contact-improvisation, de prolonger les expérimentations déjà existantes et de développer de nouvelles propositions autour de cette pratique.
De par nos parcours respectifs, nous sommes sensibles à la relation du corps à son milieu et du rapport que nous entretenons à l’espace. La relation à soi, à l’autre et au monde nous semble un chemin sans fin de découvertes, d’expression, et de transformations. Depuis cette approche, nous envisageons le contact improvisation comme un processus de recherche et d’exploration, nous permettant de développer une attention fine et sensible au réel et d'intensifier la conscience des relations qui nous constituent.
A travers nos propositions, nous souhaitons ouvrir la danse à de nouveaux publics, tisser des liens avec d’autres communautés, créer des passerelles vers d’autres pratiques (physiques, somatiques, artistiques…), mettre en relation expériences empiriques et savoirs théoriques. Nous souhaitons ainsi partager avec d’autres nos explorations, nos observations, nos danses et transmettre nos outils pour permettre à chacun-e de développer son autonomie et d’élaborer ses propres questionnements, dans un cadre d’écoute bienveillant et accueillant, respectueux des rythmes et des besoins de chacun-e. 

les membres fondateurs

Céline Auclair

Formée en danse contemporaine, Céline Auclair découvre le contact-improvisation en 2007 et se forme auprès de pédagogues, tels que Christina Turdo, Ray Chung, Asaf Bachrach, Charlie Morissey, Jules Beckman.
Danseuse interprète et performeuse, mais aussi ingénieur-urbaniste de formation, elle participe à plusieurs projets ayant pour objet la relation du corps à l’espace, notamment à l’espace public urbain (Willi Dorner, Laurent Pichaud, Christian Bourigault...) et rédige un mémoire sur le sujet.
Depuis 2013, elle enseigne la danse contemporaine auprès de différents publics au sein d’associations et d’établissements scolaires.
Curieuse d’explorer de nouveaux chemins pour aborder le mouvement, elle poursuit aujourd’hui son exploration du mouvement à travers la pratique du butô et de l’hypnose. Sa danse se nourrit de ces influences diverses et d’une attention toujours renouvelée aux relations qui se tissent entre mouvements et perceptions, entre sensations et gestes, entre corps et milieux.

Isabel Claus

 Isabel Claus est ingénieure-paysagiste. Elle a pratiqué la danse contemporaine et l'improvisation instantanée de 1998 à 2003. Ses influences et rencontres se sont faites auprès de Joao Fiadeiro, Patricia Kuypers, Catherine Contour, Loïc Touzé... 
Après une pause vers le paysage, la rédaction d'un article "Espaces/ Poids" pour les Carnets du paysage (Comme une danse, 2007) et un travail de mise en scène photographique la replongent dans des recherches liées au corps. 
Elle reprend la pratique de la danse par le Body-Mind Centering, dont elle est diplômée en 2015 (Soma, programme SME). Sa pratique du contact-improvisation date de 2015, qui lui semble changer ses rapports aux villes, devenues plus poreuses par les espaces de jam. 
Ses recherches en paysage sont de plus en plus irriguées par le mouvement et le corps (films, articles...). Le sol, l'espace et le vivre ensemble restent des fondamentaux de l'ensemble de ses recherches.

Laurent de Lattre

Thérapeute en accompagnement psycho-corporel, Laurent de Lattre est praticien en Thérapie Cranio Sacré Biodynamique, Chi Nei Tsang, formé en pratiques somatiques (BMC, Mouvement Authentique, Contact Improvisation) et en Focusing. Après plus de 10 ans à travailler dans l’informatique financière, il découvre sa passion pour l’exploration du corps vivant, de l’humain, et de la relation. Il entreprend alors un changement radical de vie, et après plusieurs années de formations et de recherches, il devient thérapeute. Son approche est profondément orientée vers le Vivant. Il cherche à écouter et à soutenir le Mouvement de Vie chez la personne, dans la conscience que la Vie est relationnelle par nature, et que la relation à soi, à l’autre, au groupe, au monde est un chemin sans fin de découvertes, d’expression, et de guérisons. Sa pratique d’accompagnement est enrichie par le Contact Improvisation et le Mouvement Authentique, qu’il pratique depuis 2011.